Les frères Wright

Histoire du vol libre

Les frères Wright

Orville et Wilbur Wright, fils de pasteur américain,  sont deux passionnés de mécanique et admirateurs d’Otto Lilienthal. C’est la disparition brutale de « l’homme volant » qui attise leur curiosité et les amène à se pencher sur les questions d’aérodynamique et de conception d’avion.

Ils fabriquent leur première machine volante ne 1899, testent leur premier planeur en 1900 en Caroline du Nord et effectuent le premier vol motorisé de l’histoire en 1903.

Les frères Wright commencent par travailler sur la courbure du profil de l’aile, la surface nécessaire pour soulever un pilote et le type de matériaux requis pour construire un planeur.

Ils construisent également la première soufflerie, un tunnel aérodynamique, dans lequel ils étudient les effets du vent sur les ailes. Ce qui leur permet de progresser rapidement  et de résoudre leur principal problème : la stabilité en vol. Au cours de l’hiver 1901-1902, ils ajoutent un gouvernail à leur appareil. Ils sont alors prêts pour l’étape finale : motoriser leur machine.

 

The Flyer

Quelques mois plus tard, après avoir fabriqué un moteur de 12 cv, effectué quelques réglages, « The Flyer » – un biplan en épicéa et mousseline – est prêt. En décembre 1903 ils effectuent les premiers vols motorisés.

Ils continuent leurs essais les années suivantes en volant de plus en plus loin et de plus en plus longtemps.

Les frères Wright sont les premiers à battre tous les records de durée, de distance, d’altitude et à réaliser le transport de passagers et conçoivent aussi le 1er aéroplane de l’armée américaine.